mardi, février 23, 2010

"Peste", Chuck PALAHNIUK

"Dans des moments comme ça, on se sent comme une expérience ratée avec laquelle nos parents vont devoir vivre le reste de leur vie. Comme un gag, un lot de consolation ridicule. Et papa et maman, on les voit comme des dieux un peu débiles, qui n'ont pas trouvé en eux le moyen de faire mieux que ça, soi.

Et on grandit comme la preuve vivante de l'incapacité de ses parents. De leur absence de talent."



"C'est réconfortant de savoir que, après tous les accidents de Crashing auxquels j'ai survécu, le jour où je rencontrerai la Faucheuse, nous serons comme deux vieux amis qui se retrouvent après une longue séparation.

La Mort et moi, des jumeaux séparés à la naissance."






Humeur : calme, confiante, heureuse
Bande son : Mogwai

5 commentaires:

Aurore a dit…

c'est gai ... o_O"

Anthä a dit…

"Te laisses pas influencer par la trame sonore" *musique tyrolienne*

DAD a dit…

Salut poulette!
Je vais acheter les livres de ce mec.
Il écrit bien je trouve.
Je préférai ton ancien avatar.
Là, ça fait gros nez.
Grosse truffe. Tu vois ce que je veux dire? :)
Et toi, t'as pas un gros nez en vrai...
En vrai, t'es beeeeelle! ;)

Anthä a dit…

Mais c'est que t'as pas bien regardé! J'ai un gros nez! ^^ Et j'ai décidé d'être fière de ce que je suis alors sur la photo, y'a les lunettes et le gros nez. *gonfle le torse*

Sinon, Chuck Palahniuk est un auteur qui me donne l'impression de décrire parfaitement certaines choses que je ressens avec les mots justes. Je trouve qu'il représente bien notre époque et les griefs de notre génération.

Anthä a dit…

Ah sinon, j'ai oublié : merci pour le compliment! *toute rouge*