samedi, janvier 13, 2007

The Raconteurs

Il est des périodes creuses dans mon paysage sonore, uniquement peuplées des insupportables "crises de rap" que les gamins attrapent désormais au collège, et contre lesquelles, malheureusement, nous n'avons encore aucune antidote disponible. Ils se contentent d'essayer de nous contaminer, et rien que ça, ça vous terrasse pire que la maladie elle-même.

Alors on fouine pour s'échapper de ce désert traversé de tempêtes de rap, de Rn' B, de dance, de house, de toutes les insalubrités possibles du patrimoine musical international. Et puis on tombe sur un groupe dont on connaît déjà un des membres pour l'avoir écouté gentiment gratouiller sa guitare dans un garage en essayant de jouer les Jimmy Page, en compagnie d'une copine qu'il faisait passer pour sa soeur et qui débutait assez difficilement à la batterie mais, pensaient-il, ça n'était pas grave.

Sympathique petit résultat presque expérimental; mais on avait un peu laissé tomber ces White Stripes quand ils avaient essayé de mettre de la Pop dans leur yaourt. Et puis voilà ce Jack White qui se pique de laisser un peu de côté la copine qui ne progresse pas vite à la batterie, pour aller gratouiller sa guitare en compagnie de gringalets qui paient pas de mine, à priori, mais qui finalement se débrouillent bien quand il s'agit de repomper respectueusement les Beatles (respectueusement = assez peu pour ne pas les spolier) ou The Band. Le tout allié à un look rétro-country du meilleur effet.

Et bien ça donne The Raconteurs, et c'est très efficace. C'est ainsi, Ladies and Gentlemen, que je vous présente Intimate Secretary, disponible pour peu que l'on veuille aller voir ce qui se passe du côté de mes esgourdes!

9 commentaires:

DAD a dit…

J'ai très bien connu Jimmy Page,pour avoir été à l'école avec lui.Héééé oui!!!Lui,sous forme de petite cassette magnétique dans mon cartable,et moi sous forme d'élève moyennement studieux dans mes pompes...A condition d'avoir un petit magnétophone à piles,on se retrouvait à la récré.
"Ecoutez ça les mecs!C'est un nouveau groupe qui s'appelle Led Zeppelin!C'est nouveau comme musique!On appelle ça du hard-rock!" Et on s'éclatait malgré le son pourrave de l'appareil dont les piles agonisaient.Et puis un jour une petite main c'est posée sur mon épaule.

DAD a dit…

"Tu pourrais me la prêter ta cassette?"
Comment dire non à des yeux si verts?Si clairs,avec des cheveux si noirs?Comment faire pour embrasser une fille quand on a que 13 ans et que justement on sais pas faire?
Trois années plus tard,je retrouvais Led Zeppelin en vrai devant moi,dans un stade bourré à craquer.La fille aux yeux verts était avec moi et me tenait la main.Nous n'avions plus de boutons sur la figure...Après un démarrage fracassant de la batterie de John Bonham,Jimmy page attaquait l'intro de "rock & roll"...Lets go man! Lets go....

Jimmy Page a dit…

It's rainning men ... hallelujah

joey starr a dit…

I do you peupeul,and tank about it to be loot!!!Ha ha ha!!!

Jean Pol II a dit…

Ya des fuites dans l'entreprise dîtes donc, en ce moment j'ai l'etrange impression de me faire doubler, il faut trouver la taupe ...

John paul one a dit…

Qui c'est Jean polii???

Emile Zola a dit…

J'accuse !

Cet editeur de commentaire qui ne comprend pas les majuscules dans les pseudonymes.

J'accuse !

L'absence de chiffres romains sur ce clavier d'ordinateur.

dreyfus a dit…

C trop inzuste!

Anthä a dit…

Zola? Il est par là, il trempe dans son J'accuzi...

Ah c'est pas de ma faute, c'est celle de Geluck!