samedi, septembre 01, 2007

"Thou shalt always kill"

Certains auront peut-être remarqué le petit mec barbu en costar et affublé d'une casquette qui édicte les tables de sa loi dans ma marge, à droite. Il vaut le coup d'être écouté, tout de même! D'ailleurs, pour ceux qui ne parlent pas anglais, grâce à l'aide précieuse de t36, sans qui je n'aurais jamais compris les innombrables références culturelles du morceau, j'ai finalement réussi à terminer la traduction de ce pamphlet anti-superficialité. Il me fallait cependant vraiment quelqu'un qui connaisse les références culturelles de ce texte, car quiconque ne vit pas en Angleterre perd pas mal de la saveur des attaques balancées tout au long de ce morceau.

Le message en reste cependant très universel et repris en écho, si faible soit-il, en France. Car en ce qui me concerne du moins, il est facile de constater que la gangrène de la mal-culture ronge l'intérieur des têtes à grands coups de fashion-attitude, et de personnalités toutes prêtes à choisir parmi toutes celles présentées sur les cintres télévisuels ou internautiques.


Que dire des gens qui ne disent rien et boivent leur soupe quotidienne de publicités, d'émissions formatées pour consommateurs de 1 à 111 ans? (c'est désormais la fourchette, non?). On se définit désormais à travers la marque de ses vêtements et
sa capacité à suivre le courant en se laissant porter le plus facilement du monde. On se comporte en collectionneur, et on passe son temps à courir après ce dont on a le moins besoin, parce que le monsieur dans la boîte à images a dit que c'était ce qu'il vous fallait.

Heureusement qu'il y a les marginaux pour nous ouvrir les yeux! On se définit maintenant marginal parce qu'on porte des Converse ou des pantalons kaki (vous emportez pas, j'en porte aussi), que l'on crie bien fort que notre marque c'est KanaBeach (qu'est-ce que je disais précédemment?^^) avant d'aller manifester avec les alter-mondialistes contre la société de consommation. Parce qu'aussi on vénère Requiem for a dream bien que (ou parce que?) l'on continue à se foutre des drogues plein la lampe (mais sans conséquences pour la simple raison que l'on a conscience de jouer avec sa vie, et que l'on "gère"). Je ne suis pas contre la drogue et ceux qui en usent (j'avoue que si je n'avais pas eu mon accident cérébral, je serais peut-être aventurière), non je suis contre ceux qui en font l'apologie comme seul moyen de s'amuser et d'accéder à la "coolitude". Débattre d'idées politiques ou de nos marginalités? Jamais de la vie, on pourrait prendre le risque d'avoir tort. On préfère couper court à toute sorte de débat à renforts de phrases aussi agressives et lapidaires que "de toute façon, ceux qui ne sont pas d'accord avec moi, je les emmerde! et je suis content de vous déranger, si vous m'aimez pas, je m'en fous". Habile non? Toute discussion est impossible devant une telle attitude, non pas que l'on se sente blessé, mais simplement découragé devant des esprits aussi fermés, prônant pourtant l'ouverture des consciences!

Tout le monde est pareil, mis à part sans doute quelques personnes conscientes du grand bal des consommables auquel nous sommes invités. J'aimerais vraiment les rencontrer... En attendant :


La traduction est juste en dessous! ^^

Thou shalt not steal if there is direct victim.
Thou shalt not worship pop idols or follow lost prophets.
Thou shalt not take the names of Johnny Cash, Joe Strummer, Johnny Hartman, Desmond Decker, Jim Morrison, Jimi Hendrix or Syd Barrett in vain.
Thou shalt not think any male over the age of 30 that plays with a child that is not their own is a pedophile - Some people are just nice.
Thou shalt not read NME.
Thou shalt not stop likin' a band just 'cause they’ve 'come popular.
Thou shalt not question Stephen Fry.
Thou shalt not judge a book by its cover.
Thou shalt not judge Lethal Weapon by Danny Glover.
Thou shalt not buy Coca-Cola products, thou shalt not buy Nestle products.
Thou shalt not go into the woods with your boyfriend’s best friend, take drugs and cheat on him.
Thou shalt not fall in love so easily.
Thou shalt not use poetry, art or music to get into girls’ pants - use it to get into their heads.
Thou shalt not watch Hollyoaks.
Thou shalt not attend an open mic and leave as soon as you done your shitty little poem or song, you self-righteous prick.
Thou shalt not return to the same club or bar week in, week out, just ’cause you once saw a girl there that you fancied but you’re never gonna fucking talk to.

Thou shalt not put musicians and recording artists on ridiculous pedestals no matter how great they are or were.
The Beatles - Were just a band.
Led Zepplin - Just a band.
The Beach Boys - Just a band.
The Sex Pistols - Just a band.
The Clash - Just a band.
Crass - Just a band.
Minor Threat - Just a band.
The Cure - Were just a band.
The Smiths - Just a band.
Nirvana - Just a band.
The Pixies - Just a band.
Oasis - Just a band.
Radiohead - They're just a band.
Bloc Party - Just a band.
The Arctic Monkeys - Just a band.
The Next Big Thing - Just a band!

Thou shalt give equal worth to tragedies that occur in non-English speaking countries as to those that occur in English speaking countries.
Thou shalt remember that guns, bitches and bling were never part of the four elements and never will be.
Thou shalt not make repetitive generic music, thou shalt not make repetitive generic music, thou shalt not make repetitive generic music, thou shalt not make repetitive generic music.
Thou shalt not pimp my ride.
Thou shalt not scream if you wanna go faster.
Thou shalt not move to the sound of the wickedness.
Thou shalt not make some noise for Detroit.
When I say “Hey” thou shalt not say “Ho.”
When I say “Hip” thou shalt not say “Hop.”
When I say, he say, she say, we say, make some noise - kill me.

[Ah, forgot where I was, hang on]

Thou shalt not quote Me Happy.
Thou shalt not shake it like a Polaroid picture.
Thou shalt not wish your girlfriend was a freak like me.
Thou shalt spell the word “Phoenix” P-H-E-O-N-I-X, not P-H-O-E-N-I-X, regardless of what the Oxford English Dictionary tells you.
Thou shalt not express your shock at the fact that Sharon got off with Brad at club last night by saying “Is it.”
Thou shalt think for yourselves.

And thou shalt always, thou shalt always... kill.


Traduction


Tu ne voleras pas si tu connais la victime
Tu ne vénèreras pas les idoles populaires ou ne suivras pas les prophètes perdus (Pop Idols aussi une émission de teleréalité équivalente de notre bonne vieille Star'Ac ; Lost Prophets, groupe gallois).
Tu ne prendras pas les noms de Johnny Cash, Joe Strummer, Johnny Hartman, Desmond Decker, Jim Morrison, Jimi Hendrix or Syd Barrett en vain.
Tu ne penseras pas que tout homme de plus de trente ans jouant avec un enfant qui n'est pas le sien, est un pédophile – certaines personnes sont simplement gentilles.
Tu ne liras pas le New Musical Express (équivalent des Inrockuptibles)
Tu n'arrêteras pas d'aimer un groupe simplement parce qu'il rencontre le succès.
Tu ne remettras pas en cause ce que dit Stephen Fry. (acteur très populaire en GB, dont le rôle le plus célèbre en France est celui d'un présentateur révolutionnaire dans V pour Vendetta)
Tu ne jugeras pas un livre d'après sa couverture.
Tu ne jugeras pas la valeur de l'Arme Fatale d'après la performance de Danny Glover.
Tu n'achèteras pas de Coca Cola, ni les produits Nestlè.
Tu n'iras pas dans les bois avec le meilleur ami de ton petit copain, pour prendre des drogues et tromper ce dernier.
Tu ne tomberas pas amoureux si facilement.
Tu ne te serviras pas de la poésie, des arts ou de la musique pour mettre la main dans les culottes des filles – utilise cela pour entrer dans leurs têtes.
Tu ne regarderas pas Hollyoaks (série TV sur Channel 4)
Tu n'attraperas pas le micro pour disparaitre dès que tu auras fini ton petit poème ou ta petite chanson merdique, espèce de couillon auto-satisfait.
Tu ne retourneras pas dans la même boîte ou le même bar semaine après semaine, simplement parce que tu y as vu une fois une fille qui te plait mais à qui tu ne parleras jamais.

Tu ne placeras aucun artiste ni musicien sur un piédestal ridicule, quelqu'exceptionnels qu'ils soient ou aient pu être.
The Beatles – n'était qu'un groupe.
Led Zepplin - juste un groupe.
The Beach Boys - juste un groupe.
The Sex Pistols -juste groupe.
The Clash - juste un groupe.
Crass - juste groupe.
Minor Threat - justegroupe.
The Cure - c'est qu'un groupe.
The Smiths - juste groupe.
Nirvana - juste groupe.
The Pixies - juste groupe.
Oasis - juste groupe.
Radiohead - ça n'est qu'un qu'un groupe.
Bloc Party - juste un groupe.
The Arctic Monkeys - juste groupe.
Le prochain succès - juste groupe!

Tu accorderas autant d'importance aux tragédies se déroulant dans les pays non-anglophones qu'à celles dans les pays où l'on parle anglais.
Tu sauras que les flingues, les putes et les breloques ne font pas partie des quatre éléments et jamais ne s'y ajouteront.
Tu ne feras pas de musique répétitive, tu ne feras pas de musique répétitive, tu ne feras pas de musique répétitive, tu ne feras pas de musique répétitive.
Tu ne décoreras pas excessivement ton véhicule ("Pimp my ride" une émission de tuning sur MTV, où l'on se propose de "tuner" votre voiture)
Tu ne crieras pas si tu veux aller plus vite (paroles d'une chanson de Geri Halliwell)
Tu ne bougeras pas au son du malin (paroles)
Tu ne feras pas de bruit pour Detroit (paroles et cri de DJ et MC)
Si je dis « hey » tu répondras pas « ho »
Si je dis « hip » tu ne répondras pas « hop »
Quand je dis, il dit, elle dit, on dit "fais du bruit!" – tue moi.

[Ah, je ne sais plus ou j'en suis, attend]

Tu ne citeras pas « Me happy »
Tu ne bougeras pas comme un Polaroid (cf. paroles de "Hey ya!", Outkast)
Tu ne souhaiteras pas que ta copine soit bizarre, comme moi (cf. paroles de "Don't cha", Pussycat Dolls)
Tu épèleras Phoenix P-H-E-O-N-I-X, non pas P-H-O-E-N-I-X, quoi qu'en dise l' Oxford English Dictionary
Tu n'exprimeras pas ta surprise d'avoir vu Sharon partir d'une boîte avec Brad la nuit dernière, en disant « Vraiment ? »
Tu penseras par toi-même

Et toujours, toujours... tu tueras.

16 commentaires:

t36 a dit…

Wow, dis donc tu en as des choses à dire!

ah, on oublie l'essentiel: "to kill" au sens d'être si totalement excellentissime que l'on tue la concurrence.

Sinon, « Thou shalt not express your shock at the fact that Sharon got off with Brad at club last night by saying “Is it.” » la réponse est une grossière faute de grammaire, donc "Vraiment" colle pas tellement: bien trop correct. Il faudrait du parler djeune, et grammaticalement faux. Ma moua ché pas.

On note aussi que quand le chanteur démarre et fini la vidéo, il est dans le poste avec en arrière plan le sceau du président des estados unidos de america, et c'est ce personnage qui scande le « thou shall always kill ». vali voilou, serait-ce un critique de quelque chose en particulier?

okjimm a dit…

It took a long time to get everything through the translator....and it was worth it. Thanks. Good Stuff.

J'ai lu tout cela avec le traducteur. Merci. C'était très bon.

ThanKwee-Anajo a dit…

Ah, the new commandments! Thanks to T36 for the translation. C'est bien pour apprendre des nouveaux mots argots!

Moi, je suis trop vielle pour suivre la derniere mode. Je crois que c'est plutot les jeunes qui font ça.

Mais pour discuter les politiques, tu as raison Anthä. Cela me fait penser à Schopenhauer : L'Art d'avoir toujours raison.

DAD a dit…

Ah ! Cinq minutes pour ce post, et j'espère que je te vexerai pas. Tout ça pour te dire que ce que tu nous dis est bourré de lieux communs.(ca va tu pleures pas ?^^)Tout ça ne sont que des évidences non?
Mais peut-être est-ce encore une fois un truc de générations.D'ailleurs Sankoui résume un peu en disant:
"Moi, je suis trop vielle pour suivre la derniere mode. Je crois que c'est plutot les jeunes qui font ça."
Disons que la fashion attitude ou le "look" qui est sensé te donner une personnalité ou une appartenance à un clan, est un truc qui disparait avec le temps. Je crois bien que j'avais déjà essayé de m'expliquer sur le sujet et que ça avait tourné vinaigre... D'ailleurs, j'ai eu le sentiment de me retrouver face au même mur dont tu parles à la fin de ton article...
Quant a la chanson, qui est amusante pour ses jeux "référenciels" dit bien ce que j'essaye (mal) d'expliquer:
"Tu penseras par toi même...
Et toujours, toujours tu tueras..."
Moi je croyais que tu allais attaquer le sujet plus en profondeur, sans jugements, en nous expliquant: Pourquoi ?

DAD a dit…

Ah, aussi...Personnellement, je ne connais pas de vraix marginaux.Ils sont tous à la sécu et cotisent pour la retraite dès qu'ils ont du boulot.
Je vois des marginalisés (vieux clochards dormant sous des cartons) et des vraix marginaux volontaires : membres de l'ETA ou du FLNC qui vivent dans la clandestinité .
On ne se marginalise pas avec une marque ou une forme de pantalon...^^

DAD a dit…

T36:"to kill" au sens d'être si totalement excellentissime que l'on tue la concurrence."
Je suis peut-être naif, mais je crois que l'on peux "réussir" sans marcher sur la tête des autres.
Je crois plus à la force des idées qu'au côté "pousse toi de là que j'm'y mette".

Anthä a dit…

Ah ! Cinq minutes pour ce post, et j'espère que je te vexerai pas. Ben j'espère aussi, tiens!

Tout ça pour te dire que ce que tu nous dis est bourré de lieux communs.Seulement ce que je dis? Pas le texte des artistes aussi, dans ce cas? Sinon, tout dépend qui on a l'occasion d'observer, en ce qui me concerne, neuf ans d'études à la Fac m'ont laissé le temps de pouvoir constater, et réfléchir, quoi que l'on en pense(ca va tu pleures pas ?^^) Là il me prend pour une conne le môsieur?! xD Tout ça ne sont que des évidences non? Ca m'enlève le droit de m'en plaindre?
Mais peut-être est-ce encore une fois un truc de générations. Comme je le disais, ça dépend qui l'on observe D'ailleurs Sankoui résume un peu en disant:
"Moi, je suis trop vielle pour suivre la derniere mode. Je crois que c'est plutot les jeunes qui font ça."Dommage que vous ayez l'air d'être bloqués là dessus, c'est l'expression d'un complexe ou quoi?
Disons que la fashion attitude ou le "look" qui est sensé te donner une personnalité ou une appartenance à un clan, est un truc qui disparait avec le temps. Mais je déteste tellement cette façon de penser que j'ai parfois besoin de le reprocher à ceux qui l'emploie, ça va pas plus loin Je crois bien que j'avais déjà essayé de m'expliquer sur le sujet et que ça avait tourné vinaigre...Juste parce que tu avais eu la maladresse de juger Léonard comme se définissant à travers son look, juste de par sa coiffure alors que les dread lui servent juste à aimer se regarder dans la glace avec des cheveux qui ne sont pas tout plats (y'a pas que les filles qui bidouillent leur cheveux par simple souci esthétique), et qu'on a eu la maladresse de se vexer de ça D'ailleurs, j'ai eu le sentiment de me retrouver face au même mur dont tu parles à la fin de ton article... Juste cette phrase me pousserait à me vexer, parce qu'on avait qu'une envie, c'était de s'expliquer et d'en débattre justement, et qu'on avait commencé à le faire. On était simplement pas d'accord, en fait. Le mur dont je parle, c'est pas du tout l'impression de barrière que peut donner le fait qu'on n'arrive pas à convaincre quelqu'un.
Quant a la chanson, qui est amusante pour ses jeux "référenciels" On dit référentiel, espèce d'illéttré! ;-p dit bien ce que j'essaye (mal) d'expliquer:
"Tu penseras par toi même...
Et toujours, toujours tu tueras..."
Moi je croyais que tu allais attaquer le sujet plus en profondeur, sans jugements, en nous expliquant: Pourquoi ? J'ai justement pas d'explication à donner sur ce que je ne comprends pas, comme ce qui pousse des gens à être assez supericiels pour se définir à travers un look.

Ai-je répondu de façon satisfisante? Sur ce bonne nuit parce que mine de rien, la rentrée ça crève! Biz biz Dad!

Bon ok... les autres aussi! ^^

Anthä a dit…

On ne se marginalise pas avec une marque ou une forme de pantalon...^^ Si j'étais vaiment parano, je finirais par croire que tu es persuadé que je pense que c'est possible xD

DAD a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
DAD a dit…

Si j'ai supprimé le message d'hier soir, c'est que je trouvais ce matin que j'avais réagit un peu trop à chaud. Mais tu pourras bien sur, le lire dans ta boite mail.
Je suis très agacé par la façon péremptoire que tu utilises pour t'expliquer, donnant un peu l'idée que tu veux "remettre les gens à leur place".
Je déteste cette façon de reprendre les gens point par point comme si tu corrigeais la copie d'un lycéen.
Comme si "la réflexion" était pour toi un sujet qui te placerait au dessus des autres....
Voilà pourquoi j'étais très remonté contre toi hier....
Je ne cherche pas à avoir raison quand je dis quelque chose, j'exprime juste une pensée.

Anthä a dit…

Ouais ben comme tu dis, je l'ai eu dans ma boîte mail, et ben ça refroidit un brin. J'avais pourtant fait attention à les placer correctement ces p***** de smileys.

Ca m'use tout ça moi.

DAD a dit…

Moi aussi....
Toutes ces précautions aussi débiles qu'inutiles, me bouffent.Je trouve qu'il est anormal de prendre des précautions lorsque tu parles avec quelqu'un. Peut-être n'avons nous pas d'idées communes.Mais je préfère ne pas mettre de com du tout qu'un "joli boulot!" ou un "Amazing work" à la façon du clown cosmique.
J'te propose un "break".
A plus tard !

Anthä a dit…

Tout d'abord, je ne reprends pas les gens point par point comme si je corrigeais la copie d'un lycéen, c'était juste par souci de clarté, parce que j'avais beaucoup de choses à répondre.

Et je ne considère pas "la réflexion" comme un sujet qui me place au dessus des autres dans la mesure où je fais toujours ce que je peux, et que je trouve que je ne sais pas réfléchir aux choses que l'on peut considérer comme profondes, t'avais d'ailleurs l'air de le dire toi même en t'attendant à ce que j'attaque le sujet plus en profondeur. Je me considère comme plutôt flemmarde de ce côté.

Maintenant, ce que moi je n'aime pas, c'est que tu croies toujours que je suis vexée, remontée etc... (j'ai pourtant fait attention à bien les placer ces p***** de smileys) alors que j'exprime juste mon désaccord.

Je te fatigue, dommage. Moi c'est que tu croies devoir toujours "faire attention à ne pas froisser la susceptibilité de madame" qui m'use et me fait de la peine. Alors il faudrait quoi? Que je fasse partie du "Dad worship center" en étant toujours d'accord? J'y arrive pas.

On ne s'entend pas, on ne se comprend pas (apparemment j'ai l'air de ne pas te comprendre, mais c'est réciproque, je te le jure).

Tant pis.

Autruche tout court a dit…

Oh le pleutre !! Oh le veule !! Espèce de démocrateuuuuuuu !!!!

(ref : la grosse émission)

DAD a dit…

Oui... Peut-être aussi que je suis un pov con qui comprends que dalle.
C'est possible.... Ca m'arrive.

Et l'autre crème d'andouille (^^) qu'est toujours là quand je me prends le chou avec quelqu'un....

Autruche tout court a dit…

Tiens! On m'adresse la parole indirectement maintenant ... J'avais entendu dire que les femmes ça peut transformer les hommes, mais à ce point là "(^^)" ...